Votre conseiller

Contactez moi. Je me fais un plaisir de vous conseiller pour votre projet de voyage, séjour ou croisière sur mesure dans les exceptionnelles îles Polynésiennes.

Laurie 04 86 11 10 08

Voici quelques informations pratiques afin de vous permettre de mieux préparer votre voyage.


Formalités d'entrée - Santé :
Bien que la carte d'identité nationale suffise aux ressortissants français pour séjourner en Polynésie, il est vivement conseillé de se munir d'un passeport valide 6 mois après la date du retour en cas d'escale prolongée ou imprévue aux Etats-Unis.
Les ressortissants de l'Union Européenne, ainsi que les Suisses, bénéficient d'une franchise de séjour (sans visa) de 3 mois. Le billet aller-retour est obligatoire sauf pour les citoyens français.

Santé : La nature généreuse des îles polynésiennes n'offre aucun danger particulier.
Pas de vaccin requis, sauf cas particuliers d'épidémies en Europe ou voyageurs venant de pays à risques.
A Tahiti, les services médicaux, dentaires, hospitaliers et pharmaceutiques sont équivalents au système métropolitain. Attention aux coupures de corail, notamment longues à cicatriser et assez douloureuses, aux mouches noires (nono) des Marquises, et aux méduses. Dans le lagon, attention aux poissons-pierres, aux raies et aux oursins. On a également répertorié dans de nombreux archipels du Pacifique des accès de ciguatera, forme d'empoisonnement alimentaire provoqué par l'ingestion de poisson de récif infecté.
Pas de panique cependant, la situation sanitaire de la Polynésie est très satisfaisante.


Décalage horaire - Temps de vol :
  L'heure locale est en retard de 11 heures sur celle de Paris en hiver (GMT moins 10), soit 2 heures à l'est de la ligne de changement de date, et de 12 heures en été. Les Marquises ont une demi-heure d'avance sur le reste de la Polynésie française. Il y a 21h de vol entre Paris et Papeete.


Pratique
:

- Comment circuler : D'île en île : si vous choisissez l'avion, Air Tahiti dessert 38 îles dans les 5 archipels. Les forfaits, qui permettent de visiter plusieurs îles, constituent la formule la plus intéressante. Des catamarans relient Tahiti à Moorea. Un autre catamaran, l'Aremiti III, dessert Huahine et Raiatea. Pour les plus aventureux, des cargos peuvent embarquer quelques passagers. L'Aranui est une goélette confortable et très prisée assurant un service régulier entre Tahiti et les Marquises - réservation indispensable. Le tour des îles : des routes côtières longent la plus grande partie du littoral des principales îles de la Société. A Tahiti, Moorea et Bora Bora, les routes sont en bon état. A Raiatea et Huahine, les routes côtières sont en partie revêtues de "soupe de corail" (corail concassé), mais correctes. Dans l'intérieur, vous ne trouverez en revanche que des pistes accidentées nécessitant un 4X4.

- Linge : Tous les grands hôtels fournissent les serviettes et le nécessaire de toilettes ainsi que les serviettes de plage. Les pensions fournissent les serviettes de toilettes mais le nécessaire (savon, shampoing).

- Poids et mesures : Le système métrique est en vigueur

- Electricité : Le courant électrique est en général de 220 volts à 60 MHz

- Prix moyen pour les hôtels et les restaurants : L'hébergement est coûteux et présente un rapport qualité-prix pas toujours favorable. Cependant, des pensions de famille, répandues dans tous les archipels, et quelques possibilités de camping constituent des options abordables (environ 10 euros par personne pour le camping, et 50 euros par personne dans une pension, petit déjeuner et dîner inclus). Dans les hôtels de catégorie moyenne, comptez 76-106 euros pour deux personnes. Dans les prestigieux hôtels de luxe, possédant de somptueux bungalows sur pilotis, la note peut monter jusqu'à 610 euros la nuitée pour deux.
Côté restauration, vous devrez compter entre 17 et 34 euros (selon les spécialités et la catégorie de l'établissement) dans les restaurants de Papeete, de 5 à 7 CFP pour une assiette de poisson cru au lait de coco. Le franc CFP est fixe par rapport à l'euro : 1 euro = 118,21CFP. Les banques prélèvent une commission forfaitaire (environ 3,50 euros) sur les opérations de change, sauf pour les transactions en francs où aucune commission n'est facturée. Des DAB (distributeurs automatiques de billets) sont nombreux à Papeete, plus rares dans les autres îles. Toutes les îles touristiques comportent une ou plusieurs agences bancaires.
La pratique du pourboire n'est pas en vigueur. Les prix affichés sont fixes, sauf pour les perles noires, où il est possible de marchander.Les trucks (camions dont la plate-forme est aménagée en bancs pour passagers) constituent le service de transport en commun local, assez complet et de surcroît convivial. Au taxi, très cher, préférez la voiture de location ou, mieux encore, le vélo !


Change - Monnaie :
1 Franc Pacifique = 0,08 Euros
1 Euro = 11,92 Franc Pacifique.

Les banques internationales de Tahiti et des îles les plus visitées, ont un guichet de change. Les hôtels internationaux assurent également ce service. Vous pouvez faire le change en arrivant à l'aéroport de Papeete. Les cartes de crédit internationales sont généralement acceptées.


Climat : 
Climat tropical, 2 saisons sont à distinguer :
- 1 saison un peu plus fraîche et séche : "hiver austral" de AVRIL à OCTOBRE : idéal pour la visite, les pluies sont rares, l'air est sec et plus frais (26°C en moyenne).
- 1 saison chaude et humide "été austral", saison des pluies de NOVEMBRE à MARS : la température peut atteindre 30°C, l'air est lourd et moite.

Il n'y a pas de moussons en Polynésie. Ni de période cyclonique bien déterminée.
La Polynésie Française est soumise au régime des alizés. Le toerau (vent de nord-est) souffle occasionnellement pendant la saison des pluies ; dans les îles hautes, le hupe, brise matinale, vient atténuer la touffeur de la plaine. Elle a également connu au XXe siècle plusieurs cyclones dévastateurs.

On se baigne toute l'année. La Polynésie est une destination que l'on peut visiter toute l'année.


Langue - Lexique
: Si le français est la langue officielle, le tahitien est la langue vernaculaire - quoique les habitants des Gambier parlent le mangarevien et que ceux des Marquises restent attachés à leur propre langue, le marquisien. Le tahitien ne s'écrit que depuis le XIXe siècle. Une Académie tahitienne (fare vana'a) en a codifié la transcription et normalisé la syntaxe. Particularité du tahitien : un mot peut être à la fois verbe, adjectif et nom.

Bonjour : Ia ora na
Au revoir : Nana
Comment ça va ? : E aha te huru ?
Très bien, merci : Maita'i, mauruuru
Au-revoir : Parahi, nana
Pas de problème ! : 'Aita pe'ape'a
A bientôt : Araua'e
Merci beaucoup : Mauruuru roa
Venez ! : Haere mai !
Bienvenue : Maeva
A votre santé ! : Manuia !
Merci ! : Maururu !
Parfumé : No'ano'ano
Maintenant : Teie nei
Demain : Ananahi
Mauvais : 'Ino
Fini : Oti
Combien ça coûte ? : 'Ehia moni ?

Découvrez aussi :

Nos garanties et partenaires :